Il n’y a de pire Sourd …

Vous connaissez l’adage. « Il n’y a de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ». On va s’efforcer dans cet article de ne pas raisonner parce qu’on est opposé au gouvernement actuel et à son chef, mais seulement en utilisant le bon sens.

 

Les Français sont restés cois et stoïques très longtemps. Le ressort s’est comprimé. Un peu, plus, beaucoup, trop ! Le principe numéro 3 des lois de Newton se vérifie toujours, vu que c’est une loi fondamentale de la nature : « À toute force exercée quelque part s’oppose une force égale de réaction d’intensité égale ».C’est la loi de l’action / réaction.

L’auto congratulé, l’ersatz Jupiterien a enfumé la France et a réussi, indécemment aidé par l’oligarchie, un coup de maître. Une chance insolente qui l’a amené à être… insolent ! Il fut élu, mal élu il est vrai puisque c’était par un fort effet repoussoir contre le FN. Le voilà au pouvoir.

Et c’est là que le naturel, qui fut longtemps soigneusement caché et dissimulé, revint au galop. Pas seulement sur la forme avec les sorties quotidiennes du petit paltoquet sur ces cons de Gaulois « qui ne sont rien », sur l’extase concernant les « premiers de cordées », mais aussi sur le fond. Pas de stratégie pour s’attaquer au vrai problème : la réforme des dépenses somptuaires et galopantes de l’État mais, pour aller à la solution facile, le matraquage fiscal.

Qui dit matraquage fiscal dit que tout le monde s’en prend dans la gueule sauf ici, les riches se sont, au contraire, enrichis. Tiens donc !

18 mois plus tard

 

Un taux de mécontentement de 75% des Français (100% – 75% = 25% qui sont heureux du dieu de l’olympe). Les défavorisés, les millions de Français qui jonglent avec quelques Euros pour tenter de vivre n’en peuvent plus. Et c’est là que ça pète. Paf ! Les gilets jaunes. Apparition d’un nouveau phénomène, totalement inédit et qui décontenance le gouvernement qui, sourd, n’est pas muet. Éléments de langage, on est droits dans nos bottes mais on a entendu. Ah bon ! Mais encore ?

Encore rien. Castaner veut castagner, Macron va parler en temps utile, on se demande ce sera quand que ce sera utile. On pense que c’est maintenant.

Les yellow jackets (les gilets jaunes, j’ai pensé que ça ferait bien dans le texte de glisser un mot en anglais pour montrer la culture de l’auteur) se rebiffent. Seulement, manque de bol, les gilets jaunes c’est le Peuple, c’est pas ces vendus de syndicats et ces acteurs inutiles des partis politiques. La France mue, on passe à la contestation directe et pas déléguée à quiconque, encore moins à des guignols et assimilés.

Que croyez vous que les synarques au pouvoir fassent ?

 

Ils entendent c’est sûr mais ils n’écoutent pas. Alors on ne sait pas trop, est-ce que le mouvement « of the yellow jackets » (t’as vu, encore une fois) va perdurer, enfler, péter de plus en plus, ou alors va s’éteindre comme une bite dure un instant revient molle, flasque, et au repos, tristounette ?

Les paris sont ouverts, isn’t it ! Moi je pense que l’assimilé dieu de l’olympe va se faire éroder son égo et redescendre sur terre avec nous, simples mortels, qui sommes « taillables et corvéables à merci ».On commence à dresser les barricades mais en 1789 on a aussi dressé des plateformes avec des animaux hideux dessus, des trucs qui raccourcissaient à tout va. Les synarques ne se feront pas raccourcir bien sûr, mais seulement se faire éjecter manu militari. Dans manu militari il y a le mot manu. Un signe prémonitoire ? Pour résoudre le problème posé par LREM il va falloir les sortir par le colback.

 

Algarath

 

0 visiteurs

3 Commentaires

Écrire un commentaire