La Nouvelle Voix de la Démocratie grâce aux Réseaux Sociaux

Comme il était facile pour les riches et les puissants de souffler sur la lumière des Peuples, comme sur cette gravure en tête d’article. Ce temps est en passe de se terminer. L’invention de l’imprimerie a pris les puissants de l’époque par surprise et a donné une voix forte à la contestation des dominés. Les réseaux sociaux sont une force formidable qui défie l’oligarchie. Soyez-en conscients, et réjouissez vous.

 

On est en train de voir naître quelque chose de nouveau.

 

Les réseaux sociaux sont devenus le nouveau corps intermédiaire. Désormais quand en politique on se dira qu’il faut gérer la contestation, quand on va gérer la communication, il faudra qu’on se dise qu’il y a un nouveau corps intermédiaire ; celui qui a un nouveau média ; celui qui peut se recomposer et prendre des formes multiples et différentes à chaque fois ; celui qui évolue au fil des problématiques. Celui qui peut échanger des idées, mobiliser les citoyens directement sans passer par les syndicats, achetés, complices, fatigués, enkystés. Celui qui peut se passer des partis politiques, achetés, complices, fatigués, enkystés. Celui qui n’a pas besoin des médias dominants, achetés et aux ordres de l’oligarchie. Celui qui peut donner des rendez vous aisément et à la France entière, des consignes, des trucs pour opérer dans la légalité.

Ces réseaux sociaux sont en train de se structurer, de gagner en maturité. Les citoyens ont un moyen pour agir en direct, sans que leur voix soit « déléguée » à un syndicat ou un parti, sans qu’elle soit tue ou déformée par les médias complices. C’est du direct, du producteur au consommateur !

Il y a des slogans, des symboles, des revendications, une cohérence politique tout ça apte à imposer le respect et l’attention. Tout ce qui fait peur au pouvoir, habitué jusqu’ici à régner avec un sas intermédiaire complice, isolé des principaux intéressés, les citoyens Français du Peuple. Tout ça c’est fini. Soudain on entend la France périphérique, les oubliés, les délaissés, les ploucs, les Gaulois, les chômeurs, les automobilistes, etc.

 

Algarath

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire