Macron, le Maître des Synarques

Je n’écris plus sur Macron, sauf cet article bien sûr. Une exception qui confirme la règle. Je me suis donné pour règle de ne pas publier sur Macron. Financier moi-même comme lui mais l’opposé total à sa dévotion à la synarchie et aux oligarques. Et franchement j’ai des choses plus importantes à faire !

 

Pour comprendre Macron, d’où il vient, où il va, en France et en Europe, il faut lire sur la synarchie. Autrement on passe à côté du petit monsieur. On a vu qu’il a un égo surdimensionné et qu’il ne sait ni dialoguer ni parler au Peuple. Mais cela n’est rien.

Ce que je lui reproche c’est qu’il n’est que la continuation de la France d’avant 1939, la France vendue aux synarques. Macron avec son ni-ni et « en même temps » n’a rien inventé.

J’ai écrit beaucoup d’articles sur la synarchie sur mon blog. Je pense très sincèrement que si vous les ignorez vous manquez quelque chose d’essentiel, qui est le plan que les oligarques et la caste sont réellement en train de développer contre vous, à votre insu total ou très partiel. Vous êtes en danger, vos enfants sont en grand danger, vos arrières petits enfants sont pire qu’en grand danger. La synarchie c’est le mal absolu.

Macron cumule les tares de la synarchie, de la dévotion à l’union européenne. Ces deux mâchoires de la tenaille vont nous broyer.

Je suis heureux que le jeu pervers de Macron apparaisse aussi clairement et que les gens et même les médias complaisants parlent en mal de lui et de sa clique. Je vois dans la presse française qu’il est perdu et ne sait quoi faire face aux gilets jaunes. Monsieur Macron, je crains pour vous que vous ne soyez plus que très perdu face à ce qui vous attend et face à votre agenda pervers pour les Français.

Sur ce, je referme la parenthèse Macron, tant l’homme est inintéressant et futile, creux et vide comme un coquille d’huitre. Je n’écrirai encore sur lui que quand, très bientôt, il s’éloignera encore plus du Capitole pour aller sombrer de façon minable à la roche tarpéienne, où il arrivera très vite.

Algarath

 

 

 

 

 

 

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire