Le Grand Livre de la Synarchie – Article 2 / 40

Comme tous les documents très fournis en noms et en évènements relatés, cet article est chiant à lire, très souvent. Et pourtant il contribue à révéler des faits extraordinaires.

 

Son auteur n’est pas le seul à raconter la trahison des élites françaises des 200 familles et de la synarchie, qui ont vendu la France à l’Allemagne nazie. Il y a le livre extraordinaire de Marc Bloch (l’étrange défaite) et les longues recherches fructueuses d’Annie Lacroix-Riz, que vous pouvez écouter sur des vidéos, car elle en a publié plusieurs, très longues d’une à trois heures sur le sujet.

 

Si vous racontez ça dans un dîner avec des amis vous serez pris pour des idiots. Pourtant l’affaire est avérée : LES HAUTS FONCTIONNAIRES FRANÇAIS ET LES ÉLITES INDUSTRIELLES ET FINANCIÈRES ONT TRAHI LA France ET L’ONT LIVRÉE À HITLER.

 

Cet article est long, 40 épisodes soit au total 200 pages. Ce qui s’y trouve sont des preuves d’une conspiration énorme. Quand la doxa affirme que les conspirations n’existent pas et il n’y a que des conspirateurs, des pervers menteurs de l’Histoire !

*****

 

Les C.S.A.R. (COMITE SECRET D’ACTION REVOLUTIONAIRE) a également recruté parmi les plus hauts grades des principaux ordres maçonniques de France, à savoir:

 

  • LE GRAND ORIENT. – JATTEFAUX- GASTON MARTIN- PAUL PERRIN.
  • GRANDE LOGE DE FRANCE. – JEANNE CANUDO- VIVIAN DU MAS- DR. THORIN
  • ORDRE MARTINISTE ET SYNARCHISTE – VICTOR BLANCHARD- CHEVILLON

 

LE C.S.A.R. Prise en charge de l’Etat

 

 

HUSSON a souligné le fait que la proposition n ° 255 de la S.M.E. PACT a appelé à une révolution préventive. « La révolution préventive doit être insérée au cœur de l’État et être servie par une élite synarchiste dans un esprit de sacrifice total ». C’est précisément la conception de DICK CHENEY et de ses affiliés de la Fellowship Arlington Virginia. HUSSON a calculé que la Synarchie contrôlait totalement le MINISTÈRE DE LA GUERRE, DE L’AIR ET DE LA MARINE d’ici 1934; sur les finances et l’économie nationale d’ici 1936; sur les travaux publics d’ici 1937; et en 1940, il y avait environ 600 synarchistes affiliés au gouvernement et contrôlés au plus haut niveau par BICHELONNE, qui supervisait alors le MINISTÈRE DE L’ARMEMENT. Le haut C.S.A.R. Les contrôleurs synarchistes au sein du gouvernement étaient connus sous le nom de {groupe de six}, à savoir: MONZIE, CHAUTEMPS, SARRAUT, MARCHANDEAU, PATENOTRE et PONARET. SPINASSE et DAUTRY ont été ajoutés au groupe seulement plus tard. Le 10 juillet 1940, les principaux contrôleurs synarchistes du gouvernement de Vichy étaient BOUTHILLIER, BELIN, BAUDOUIN ET PUCHEU.

« Vers juillet 1942 », conclut HUSSON, « l’ensemble de l’État français était entre les mains des filiales du S.M.E., c’est-à-dire de l’ensemble des secteurs privé et public ». HUSSON a également noté que les synarchistes avaient suivi la méthode des Illuminati, Adam Weishaupt, qui « proposaient d’encercler les souverains avec les membres qui gouvernent ces souverains en leur nom; d’établir une forme de gouvernement qui couvre le monde entier sans dissoudre les liens civils; réunir autour des puissants de la Terre une légion d’hommes infatigables qui, partout, orienteraient leurs tâches conformément à l’objectif de l’ordre. « 

C’est la manière typique dont JEAN COUTROT et son partenaire jésuite, FATHER DILLARD S.J., ont opéré dans les années trente. Comme dans le cas du Vatican, les liens entre la synarchie et les jésuites sont occasionnels, plus personnels et conceptuels qu’institutionnels, comme le montrent les cas de LEON BERAR, BERTAUX, DR. ALEXIS CARREL, BERNARD FAY, GARRIC, LEHIDEUX, LEROY-LADURIE, PIETRI, POZZO DI BORGO, ETC. HUSSON inclut également COUNT COUDENHOVE KALERGI parmi les plus éminents synarchistes jésuites-ultramontains. La même chose apparaîtra dans le rapport de HUSSON sur d’autres prêtres, évêques et cardinaux renégats. ABBE GEORGES DE NANTES, leader français de la phalange, en est un exemple critique.

LA PHALANGE FRANCAISE DE L’ABBE GEORGES DE NANTES

 

 

L’ABBÉ GEORGES DE NANTES est actuellement le leader du mouvement français Phalange et le fondateur du {Contre Reformation Catholique} (CRC), une opération parallèle au mouvement réactionnaire renégat BISHOP LEFEVRE. GEORGES DE NANTES est un prêtre néo-zélandais né à Toulon (France) en 1924. Son père était un membre actif de la FRANCAISE «catholique» fasciste et avait formé son fils en conséquence. Après avoir étudié à l’école jésuite de Brest, GEORGES DE NANTES est devenu un jeune nazi sous le régime de Vichy dans le Vercor en Vichy, en 1942 et 1943. Après la guerre, il est devenu prêtre et a fondé un ordre religieux intégriste appelé les {Petits Frères du Sacré-Cœur} et a lancé un mouvement anti-réforme contre le Conseil Vatican II. Georges DE NANTES est actuellement à la tête du Mouvement catholique fasciste Phalange en France. Il a écrit un programme synarchiste appelant à la destruction des républiques et au rétablissement d’une monarchie catholique en France.

Il existe également une vieille prophétie extrêmement sophistiquée de JOACHIM DE FLORE, qui est relancée pour le nouveau millénaire et qui fait partie intégrante de la vision de GEORGES DE NANTES. Ceci est la version nouvel âge du troisième et dernier Testament de la Bible, la venue du Saint-Esprit sur Terre. Cette prophétie du moine cistercien, JOACHIM DE FLORE (1130-1202) affirme que l’histoire de l’humanité est divisée en trois parties: la période du Père, celle du Fils et celle du Saint-Esprit. Le règne du Père (Ancien Testament) a été remplacé par le règne du Fils (Nouveau Testament), ainsi, après le règne de Christ, le règne de l’incarnation du Saint-Esprit (Troisième Testament), c’est-à-dire le Evangile} après l’Apocalypse de Jean, le troisième jour après Jésus, selon la parabole du mariage à Cana (Jean). Les églises officielles devraient disparaître et accepter la vision martiniste de l’esprit intérieur avec le règne de {Heaven on Earth}.

Telle était également la vision de l’agent vénitien, Zorzi, dans l’espoir que les guerres interminables de l’Europe mèneraient à Armageddon et inaugureraient le règne de l’Esprit.

Le Troisième Reich nazi était censé amener l’humanité à un Nouvel Ordre si heureux, mais échoua. C’est aussi ce que Hegel avait envisagé comme la forme martiniste de la fin de l’histoire. Ainsi, tous les grands fantasmes historiques se retrouvent dans la même perspective martiniste.

Dans l’article n ° 99 de son programme Phalange, Georges de NANTES appelle à la restauration de la monarchie de France. Il a écrit: « Tout d’abord, la Phalange œuvre pour la conversion catholique du pays, de ses élites, conversion qui, pour être sincère, doit conduire à la haine de la Révolution, au rejet de la démocratie, à la aspiration des cœurs et des esprits vers la monarchie « .Ceci représente le même objectif que le complot de la Synarchie du début des années 1900. NANTES a ajouté: « La monarchie ou l’instauration d’une dictature antérieure à la monarchie ne doivent pas être et ne peuvent être la création spontanée d’un parti ou d’un peuple, imposant une contre-révolution par insurrection. Elle doit être accomplie avec la grâce du Dieu, et peut être le beau fruit d’une maturation intellectuelle, morale et spirituelle, ce qui est le grand travail commencé en 1900 par l’Action française de Charles Maurras et tant d’autres patriotes admirables, pour la plupart catholiques, légitimistes sans peur ni reproche, qui une fois que Sa Sainteté, le pape Pie X, a prophétisé un jour que leur travail réussirait. Alors, la France rallierait le reste du monde.  » Ainsi, une fois de plus, NANTES appelle aujourd’hui à la destruction de la République constitutionnelle française. C’est à partir de cette plate-forme politique que NANTES a conclu d’une manière typique du « mensonge crétois »: « LES DROITS DES PEUPLES SONT UNE INVENTION DE SATAN. »

De plus, NANTES se réfère ouvertement à la synarchie pour en faire son modèle et n’en fait pas l’ombre d’un doute. Le point 143 de son document de Phalange indique: « Le rôle des entreprises n’est pas seulement {social} comme celui que les dirigistes et planificateurs synarchistes avaient requis et qu’il avait si mal voulu réaliser, même sous Vichy et contre la volonté du Maréchal! {essentiellement économique} car il est juste et pleinement humain et chrétien « . NANTES admet également que son modèle préféré est le système {auto-gestion} de SALAZAR.

Ainsi, ce Manifeste de Phalange n’est rien d’autre qu’une régurgitation par ACTION FRANCAISE du {Pacte de Synarchie} de JEAN COUTROT, que Georges de NANTES aurait probablement volé alors qu’il était jeune nazi, sous le régime de Vichy. En tout état de cause, après avoir insisté sur la nécessité de mettre en place un système de société « catholique » inspiré des sociétés synarchistes {métiers par profession}, l’article 145 du document de Phalange demande l’équivalent de ce que SAINT YVES D’ALVEYDRE avait proposé dans forme primitive de la Synarchie, à savoir que la nation soit gouvernée par un roi et les domaines généraux.L’ABBE DE NANTES a écrit: « Cette chambre d’États, qui constituait déjà le vœu implicite de nos rois les plus modernes, de Louis XIV à Louis XVI, et à laquelle s’opposaient les privilégiés du sang et de la fortune, deviendra la plus belle création du monde. Révolution nationale de demain.  » Cette utopie intégriste n’est rien d’autre que la version française du drame actuel de SPANISH-BOURBON-CARLIST de Blas Pinar et des MARITORNES d’Ibéro-Amérique.

UN ÉCHÉANCIER DU COMITE SECRET D’ACTION REVOLUTIONAIRE (C.S.A.R.) ACTIVITES et PRECEDENTS HISTORIQUES:

 

Voici les activités révolutionaires pilotées par le C.S.A.R !

 

1911 – Turquie. Les « Jeunes Turcs minent la guerre des Balkans.

1912 – Mouvements « Pan Celtic » en France et en Angleterre.

1914 – Grèce. Un déploiement anti-gouvernemental similaire de la part de « Jeunes Grecs ».

1914-18 – Irlande. Soulèvement contre l’Angleterre organisé par le clergé catholique.

16 septembre 1919, les États baltes appellent au retour à la monarchie et à un régime autoritaire. Les Allemands financent les catholiques.

1919 – Les « jeunes Tunisiens » mènent à la crise d’avril 1922. C.S.A.R. ACTIVITÉS:

1920 – Le « COMITE NATIONAL DE L’ORGANISATION FRANCAISE » (C.N.O.F.) devient la première institution privée à recevoir des pouvoirs publics du « GROUPE DES SIX », groupe de direction au plus haut niveau de la Synarchie au sein du gouvernement. C.S.A.R. Les membres étaient: ANATOLE DE MONZIE, CAMILLE CHAUTEMPS, ALBERT PIERRE SARRAUT, PAUL MARCHANDEAU, RAYMOND PATENOTRE, CHARLES PONARET. C’est le début de la révolution par le biais d ‘ »organisations professionnelles » qui poursuivront leurs activités subversives conduisant à Vichy et créeront les « comités d’organisation » (18 août 1940) et la « Charte du travail » du 26 octobre , 1941.

1921 – Le groupe de six des C.S.A.R. recrutera également VICTOR BLANCHARD et le poussera à créer une scission au sein du groupe MARTINISTE. ORDRE en fondant l’ORDRE MARTINISTE ET SYNARCHIQUE le 3 janvier 1921.

1922 – Le MOUVEMENT SYNARCHISTE DE L’EMPIRE (S.M.E.) est alors créé en tant que mouvement politique et non en tant qu’ordre d’initiation. Ceci est simultanément lancé avec le mouvement fasciste MUSSOLINI en Italie. Le S.M.E. sera connu vingt et un ans plus tard, en 1941.

1922 – Le Comte COUNDENHOVE KALERGI crée PAN-EUROPE en Autriche en tant que forum public pour une synarchie mondiale.

1924 KALERGI est à Vienne et à Munich pour créer l’UNION EUROPÉENNE sous la direction du leader martiniste ARISTIDE BRIAND, qui en devient le président.

1925 – Le mouvement fasciste émerge en France, dirigé par ACTION FRANCAISE de CHARLES MAURRAS, JEUNESSE PATRIOTIQUE de TAITTINGER, la LÉGION de REDIER et le FAISCEAU de VALOIS.

1926 – REDRESSEMENT FRANCAIS est né et contrôlé par deux membres du S.M.E. E. MERCIER et J.H. ADAM.

1927 – Premier congrès à Paris du REDRESSEMENT FRANCAIS. La CROIX DE FEU est créée et sera exploitée ultérieurement par le COLONEL LA ROCQUE. FRANCISME est créé par BUCARD. JEAN RIVAIN de ACTION FRANCAISE lance le débat truqué voulant que la TROISIÈME RÉPUBLIQUE maintienne une séparation entre le {pouvoir légal} des citoyens et le {pouvoir réel} des capitalistes. Ce sont les catégories SAINT A YVES D’ALVEYDRE a priori fausses de {Power} et {Authority}. RIVAIN crée la revue POWER, le Comité pour la paix et Jeune France.

1928 – Création du premier grand COUP D’ETAT pour la destruction de la TROISIÈME RÉPUBLIQUE D’ALSACE-LORRAINE par le Maréchal LYAUTEY, en collaboration avec le CLERGY CATHOLIQUE FRANÇAIS. Création à Paris de la Grande Loge de France et de la Loge n ° 582 appelée {The International Friendship}, qui devient la loge synarchiste à travers laquelle le recrutement pour la S.M.E. sera fait. Ses membres principaux sont ANDRE KARQUEL (Martiniste), A. LENARD, MAXIME MALINSKI, NAVACHINE, PAUL RIVES, EMILE ROCHE ET LOUIS DOIGNON.

1929 – La collaboration France-Allemagne est lancée par les plus grands hommes d’affaires et initiée par ACTION FRANCAISE. Le jésuite belge HENRI DE MAN, dont KOJEVE traduira les travaux, est déployé pour diviser le camp socialiste français. DEAT et MARQUET le rejoignent sur les thèmes du {nationalisme} et du {anti-marxisme}.

1930 – Les Synarques NAVACHINE et COUTROT créent X-CRISE à l’ECOLE POLYTECHNIQUE. Ils utilisent les mêmes thèmes de {nationalisme} et {anti-marxisme} que leurs slogans de recrutement.

1930 – ARISTIDE BRIAND lance un mémorandum pour la FEDERATION EUROPEENNE (continué aujourd’hui par VALERY GISCARD D’ESTAING). La Commission européenne est créée. La section française de la FEDERATION EUROPEENNE est dirigée par le synarchiste GASTON RIOU, qui dirigera également le groupe parlementaire de la FEDERATION EUROPEENNE, qui comprenait DALARIER, DELSOS, PIERRE LAVAL, GEORGES BONNET, HERRIOT, MARIN, DE MONZIE et F. PIETRI. PAUL REYNAUD, A. SEROL ET GASTON RIOU, secrétaire.

1931 – X-CRISE adopte le nom plus acceptable de CENTRE POLYTECHNIQUE D’ÉTUDES ÉCONOMIQUES.

1932 – JEANNE CANUDO crée une scission au sein de la Société de théosophie et forme un nouveau mouvement appelé YOUNG THEOSOPH, organisé autour de la loge KURAKEHETRA avec DR, THORIN et ARLETTE JAZARIN. Création du COMITÉ DU SALUT ÉCONOMIQUE.

1933 – Trois nouvelles carrières politiques sont lancées au sommet de la Synarchie: DEAT, crée les NEO-SOCIALISTES. Les actions apparemment distinctes de BERGERY et de DORIOT convergeront après juillet 1940. La BANK WORMS finance TRAVAIL ET NATION, la CROIX DE FEU du COLONEL LA ROCQUE, le COURRIER ROYAL de NAVACHINE et les JEUNESSES RADICALES. EMILE ROCHE crée le journal LA REPUBLIQUE. L’affaire STAWINSKI du 8 janvier 1934 devient un élément déclencheur du lancement d’un certain nombre d’opérations antigouvernementales. Les projets d’insurrection contre le parlement organisés par LAMBERT-RIBOT, PIERRE GUIMIER et CHIAPP ne sont exécutés que le 6 février 1934, avec la tentative de coup d’Etat du COLONEL LAROCQUE.

1934 – Assaut sur le Parlement, le 6 février 1934. Il s’agit de la première course synarchiste du C.S.A.R. Coup d’Etat dont j’ai rendu compte dans LAVAL BEAST-MEN: Création du premier COMMITE DU PLAN organisé par EDWARD CHAUX, qui est le lien synarchiste avec le PARTI NEO-SOCIALISTE. Publication du célèbre PLAN DU 9 JUILLET de JULES ROMAIN, ami de GEORGES BONNET et signée par le synarchiste BRANGER et ROGER DE SEVRES.

1934 – PIERRE LAVAL se rend à Rome et signe les premiers accords avec les fascistes italiens officiels. Création à Paris du DOMAINE GÉNÉRAL DE LA JEUNESSE, projet SAINT YVES D’ALVEYDRE mené par ARMAND MORA. Cela deviendra, en 1935, les ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA JEUNESSE EUROPÉENNE (E.G.J.E.), qui seront déployés simultanément avec les ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA FEMME de JEANNE CANUDO. Le Comité national de ce double mouvement de jeunesse dirigé par CANUDO et MORA générera toutes sortes de nouvelles associations EMPIRE MOUVEMENT, à savoir: L’ORDRE IMPÉRIAL – LES DOMAINE GÉNÉRAL IMPÉRIAL – LE FRANCAIS COLONIAL RASSEMBLEMENT – LES PIONNIERS IMPÉRIAUX – LE FRONT IMPÉRIAL – L’IMPÉRIAL METROPOLITAIN LIGUE, etc. Ce sont toutes des créations de l’ORDRE MARTINISTE et SYNARCHIQUE. En 1934, la revue synarchiste mensuelle L’HOMME NOUVEAU dirigée par ARMAND HOOG, PAUL MARION, GEORGES ROBITI et LOUIS V ALLON a également été créée à Paris.

1935 – Création du MOUVEMENT SCIENTIFIQUE. JEAN COUTROT crée L’ORGANISATION DU TRAVAIL L’ORGANISATION SCIENTIFIQUE DU TRAVAIL (O.S.T.) Plusieurs écoles d’O.S.T. sont ouverts partout en France. La synarchie crée un nouveau journal appelé L’ORDRE REEL. Création du JEUNE PATRON (YOUNG BOSS) et du CENTRE JEUNE PATRON animé par JEAN COUTROT. Création de EUROPEAN MONDAYS par ROGER DE SAIVRE. Introduction d’une législature appelée LA LOI FLANDIN-MARCHANDEAU, qui autorisait le gouvernement à créer une organisation pour les accords industriels, en temps de crise. Cela est devenu une gestion de crise du secteur privé gérée par le gouvernement. Cela correspond à la section 113 de la S.M.E. PACT selon lequel les parlementaires ont une autorité totale sur les industries, avec le soutien financier des banques. Aujourd’hui, cela équivaudrait à ce que DICK CHENEY fournisse des contrats politiques et financiers à HALLIBURTON et à KELLOG.

Les marchés boursiers ont également été transformés en devises par la CAISSE NATIONALE DES MARCHÉS DE L’ÉTAT, dirigée par BRANGER. Aucun employeur n’était autorisé à gagner sur les marchés boursiers avec moins de désaccord avec le S.M.E. La synarchie avait tous ses petits hommes sous le plancher des marchés.

La synthèse de la science était également utilisée comme couverture, ce que WEISHOPT avait appelé « ACADÉMIES DU MINERVAL ». C’est ce que COUTROT, HEKKING et RIVAIN ont été recrutés au sein de l’ECOLE POLYTECHNIQUE et concentrés sur la prétendue science de l’homme, la science sociale, par opposition aux sciences physiques, afin de mieux manipuler et contrôler. Ainsi, la création en 1935 du CENTRE POUR L’ÉTUDE DES PROBLÈMES HUMAINS, qui sera dirigée par l’infâme DR. ALEXIS CARREL, et en 1937, création de l’INSTITUT DE PSYCHOLOGIE APPLIQUÉE. On pense que quand on a déployé aux États-Unis en 1940, il a travaillé avec une cellule de PSYCHOLOGIE APPLIQUÉE au Rockefeller Institute de New York. Celles-ci deviendront les institutions permanentes dans les universités françaises jusqu’à ce jour.

La tendance paneuropéenne austro-jésuite de COUNT COUDENHOVE KALERGI est apparue dès 1934 le mouvement européen de la jeunesse européenne, créé par ARMAND MORE, JEANNE CANUDO et présidé par JUSTIN GODARD, chevalier de l’ordre pontifical de Malte. CANUDO a rejoint KALERGI en 1937. C’était le père DILLARD S.J. qui dirigeait la propagande pour les jeunes, en tant que président du CENTRE D’ACTION SOCIALE de Vanves, en 1938. HUSSON identifie également TEILLARD DE CHARDIN comme l’un des jésuites derrière COUTROT et HEKKING.

1936 – CHARLES SPINASSE est chargé de l’ordre du jour de la synarchie au ministère de l’Économie nationale. C’est SPINASSE qui a introduit le COUTROT dans l’administration du gouvernement. Les chefs synarchistes BRANGER, HEKKING et MALINSKI sont aménagés juste après.

La CAGOULE a été organisée par DELONCLE, COLONEL GROUSSARD, DR. MARTIN, GENERAL DUSEIGNEUR, TURQUET DE LA SALLE, TENAILLE MOREAU DE LA MEUSE, JEAN COUTROT ET JACQUES BRANGER. La CAGOULE a été organisée pour la première fois en tant que gang de rue anti-communiste dans les années trente et est ensuite devenu une composante de l’appareil d’État de la police de JOSEPH DARLAND sous le régime de VICHY en 1943.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’organisation CAGOULE sera utilisée pour rassembler des juifs français et des travailleurs français, à envoyer en Allemagne.

 

 

La création des NOUVEAUX CAHIERS, publiés par Gallimard, et écrits par JACQUES BARNAUD, P. DE LANUX, RAOUL DAUTRY, AUGUST DETEUF et BERTRAND DE JOUVENEL. Également écrit avec la collaboration de QUENEAU et RAYMOND ARON. Création de nouvelles institutions à gauche. Les principaux employeurs (Haut Patronat) ont déployé des TROTSKYSTES pour créer des troubles du travail et dissoudre des syndicats. SPINASSE crée le C.O.S.T. au ministère de l’Economie nationale, qui sera dirigé par COUTROT ET HEKKING. GEORGES BATAILLE crée la société secrète ACEPHALE.

Outre ce que le rapport HUSSON a révélé, le lecteur devrait savoir que, parallèlement au contrôle exercé par le Synarchie sur les finances, les gouvernements et la science, il a également créé une capacité culturelle dans le but de réaliser un changement de paradigme culturel, tout d’abord le niveau de l’intelligentsia, qui filtrerait alors la nouvelle opinion publique vers le grand public.La question cruciale était l’image de l’homme. Ce qui a été mis en branle au début des années trente par les surréalistes et le groupe BATAILLE a finalement été mené à son terme par les émeutes organisées par les synarchistes en 1968 dans le monde entier.

La « synarchie morale », comme l’appelait le groupe de BATAILLE, était axée sur le recrutement d’un mouvement de jeunesse axé sur les « idées nouvelles » concernant l’homme et la nature. Comme l’a dit BATAILLE, l’idée était de créer une nouvelle religion. La devise de ACEPHALE était une citation de KIERKEGAARD ​​des révolutions de 1848:« Ce qui ressemble à la politique et s’imagine politique, se révélera un jour comme un mouvement religieux. »

*****

2 visiteurs

2 Commentaires
  • TOUTFAIRE
    Publié à 05:03h, 13 novembre Répondre

    TRES TRES INSTRUCTIF

    • algarath
      Publié à 05:08h, 13 novembre Répondre

      Oui je pense que l’auteur nous avertit …
      Algarath

Écrire un commentaire