Histoire d’un Mec

C’est l’histoire du mec, et aussi de madame, qui  commence à fréquenter le site algarath-phoenix.

 

Merde ! Que des trucs apparemment avérés, pas mal prouvés, qu’on se trouve au milieu d’une foultitude de mécanismes de domination, avec des groupes qui existent, qui depuis des centaines d’années, qui plus récemment, qui tirent à eux la couverture du pouvoir.

Et vas-y qu’Algarath se démène à mettre en ligne des analyses, des documents, des études historiques qui ne laissent aucun doute sur la gangue très serrée qui nous domine. Le monde dans lequel nous vivons est vivable, mais pour la véritable liberté vous repasserez. Pour l’espoir ça dépend.

Alors que faut-il faire ?

 

C’est encore le grand Henri Laborit qui nous donne la réponse, Elle se trouve dans ses livres de vulgarisation et surtout dans son livre « éloge de la fuite ».

En substance chère lectrice et cher lecteur, vous avez 3 options :

  • Fuir, en fermant les yeux, dans tout ce qu’on veut : La consommation de toutes les sortes, la famille, le sexe, la télé, l’alcool, la bouffe, la drogue, etc. La lecture de Tintin et Milou, la masturbation solitaire ou en groupe, le foot. Fuir a été choisi par 95% au moins du bon peuple, ça nous fait rentrer dans la masse désorganisée.
  • Se battre et perdre. Pas marrant et on reste groggy. On perd si on choisit la mauvaise approche, celle de râler comme 99% des sites alternatifs qui vivent encore avec des analyses totalement dépassées.
  • Se battre et gagner. Ça veut dire agir, même si les victoires sont microscopiques. Pour ça les sites alternatifs les meilleurs, et il y en a, fournissent une plateforme adéquate.

 

J’ai choisi pour ma part d’ouvrir ma grande gueulesur tous les sujets. Analyser et partager ces analyses, restituer, régurgiter les textes essentiels sur la dissidence, en anglais rarement, en français presque toujours.

Nous partîmes 500 et par un prompt renfort nous nous vîmes 3000 en arrivant au port.

 

J’aimerais que nous fussions 3000 et même plus. Pas pour mes statistiques, mais ce serait un baromètre fidèle de la verdeur de la dissidence en France et de la résistance à la domination, encore plus vieille que la prostitution.

Mais ça vient. Tenez vous, cher visiteur, peut-être êtes vous ici pour la première fois et peut-être n’avez vous pas encore envie de zapper.

Accessoirement vous pourriez aider à propager ce site en utilisant les réseaux sociaux, non ?

Algarath

 

0 visiteurs

1 Commentaire
  • algarath
    Publié à 03:57h, 10 novembre Répondre

    oui, on peut donner la liste

Écrire un commentaire