Ceux d’en haut, Ceux d’en Bas,

Il est indispensable de faire accepter la tutelle de ceux d’en haut sur ceux d’en bas. Ceux d’en bas sont en mauvaise situation pour juger ce qui se passe parce que la presse et les médias sont là pour leur dire que tout va très bien, que le monde est normal, qu’on ne peut pas faire autrement, que c’est comme ça à l’intérieur, que c’est comme ça à l’extérieur, vous n’avez pas de travail, mais c’est normal ! C’est parce que ça se mondialise. C’est normal de laisser les pays pauvres se sortir de la misère, il faut faire des efforts pour eux. Il faut aussi laisser des migrants venir ici, c’est la grandeur de la France.

 

 

Les années 1930, le grand capital Français et la synarchie

 

Déjà dans les années 1930 on disait pareil au Peuple : vous n’aurez plus de travail à vie. Cette chanson ne date pas des années 2000.  On avait la même situation qu’aujourd’hui : Ceux d’en haut et ceux d’en bas. Ceux d’en bas allaient souffrir et certains mourir pour ceux d’en haut.

On a constaté qu’en période de vaches grasses pour le capital, les années 1930, alors que les profits étaient plantureux, les salaires avaient baissé. Qui avait fait ça ? Le régime hitlérien : plus de syndicats, interdiction des grèves, envoi en camps de concentration des délégués des travailleurs et de leurs représentants, des opposants lucides devant cette situation.

Le grand capital Français, celui de la Banque de France dans les mains de 200 familles oligarchiques, a vendu la France à l’Allemagne. Il y a un livre admirable qui s’appelle l’étrange défaite écrit par Marc Bloch et que je mets en ligne en PDF sur ce site, qui montre de l’intérieur la collusion du grand capital avec l’Allemagne hitlérienne, et comment la France a été vendue et a été battue en 5 jours !

Annie Lacroix-Riz

 

Il faut écouter cette historienne, mise à l’écart et ostracisée par les tenants du grand capital Français et leurs sycophantes des médias, complaisants et complices, achetés. Ses recherches dans des archives à la conclusion sans appel montrent la trahison du grand capital Français et ses ordres donnés aux politiciens aux commandes à l’époque pour propulser Hitler au pouvoir et donner, vendre, à l’Allemagne les moyens financiers et industriels de se réarmer et servir les buts du grand capital de récupérer leur argent prêté avec intérêts plantureux. La guerre a enrichi encore plus beaucoup des 200 familles qui, aujourd’hui, ont encore pignon sur rue. Tant les Peuples sont bernés et de vrais gogos.

Je mets en ligne beaucoup de vidéos d’Annie Lacroix-Riz. Je vous conseille de l’écouter pour votre édification. Vous jugerez, mais cette historienne a des références d’archives en béton armé, des arguments qui font mouche, et elle personnifie pour moi le courage de se battre et de payer de sa personne pour édifier le Peuple. Elle a mon respect et mon admiration, même si je ne perds pas en l’écoutant mon sens critique et que je ne suis pas béat d’admiration devant cette historienne qui ferait que j’avalerais cash ses révélations. Je dis révélations car comment appeler ses interventions ?

On pointe du doigt des gens comme les Rothschild, ou les Khazars

 

La bonne blague. Non pas que les Rothschild soient des oies blanches. Mais pendant qu’on laisse faire ça par des Éveillés, on laisse tranquilles les synarques des 200 familles par exemple. On éloigne l’attention des Peuples (au cas improbable où ils se fâcheraient) des autres très grands coupables (pensez donc, ces familles honorables), et on laisse cibler des noms qui cristallisent la rancœur. Non pas que j’absolve les Rothschild de leur responsabilité puisqu’on les trouve à chaque fois qu’il faut baiser les Peuples, que je les défende, mais le compte n’y est pas et de loin ! Que les Rothschild soient Khazars peu ou prou, on s’en fout allègrement !

Autant j’ai fait des articles complets et très documentés sur les Rothschild, autant je fais et je rajoute une foultitude d’articles sur le comité des 300, sur les 200 familles et sur la synarchie.

La synarchie des années 1930 en France est prémonitoire de celle mise en œuvre avec Macron aujourd’hui. Mêmes méthodes des banquiers chercheurs de rente et des oligarques qui imposent aux politiciens, si tant est que ces politiciens auraient l’idée de faire autre chose tant à l’intérieur au plan social qu’à l’extérieur en politique extérieure.

Je vous conseille de comprendre qui sont les coupables, en n’en oubliant aucun. Ce site est là pour vous y aider.

 

Algarath

 

 

 

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire