Qui était Yann Moncomble ?

Je le mets en ligne car sa passion était de nous avertir. Il en est mort je crois … Très jeune, comme est mort Emmanuel Ratier.

 

Yann MONCOMBLE, écrivain, né le 1er juillet 1953 à Paris, décédé le 29 mai 1990 à Paris. Très jeune, il milita dans le mouvement nationaliste, à l’Ordre nouveau, puis au Front National. Archiviste né, il amasse, rassemble, trie et classe des monceaux de documents, d’imprimés électoraux ou de partis, qui formeront les éléments de base du Bureau de documentation anticommuniste qu’il songeait à créer. Mais comme un travail de ce genre n’a de chance de durer que si l’on se met au service d’un groupement ou si l’on utilise soi-même ces informations et ces renseignements, c’est la seconde possibilité qu’il choisit; il sera donc écrivain.

Sans appui dans l’édition, sans relations dans ce milieu fermé et déjà occupé par d’autres, que peut un auteur d’un livre non-conformiste qui veut à toute force le publier? Il sera son propre éditeur, c’est-à-dire qu’il fera imprimer, à ses frais, l’ouvrage qui est prêt à être publié. Il a connu, quelques années plus tôt, étant étudiant, Henry Coston qui l’avait rencontré à la Librairie Française où il faisait ses achats de livres. Fondée en 1952, par Gilberte Coston, la Librairie Française était alors la seule librairie nationale. Secondée par Andrée Lempereur, l’épouse de l’écrivain diffusait sur place ou par correspondance, les livres de son mari et ceux d’auteurs non-conformistes comme Maurice Bardèche, André Figueras, Jacques Ploncard d’Assac, Saint-Paulien et beaucoup d’autres.

Le premier livre de Yann Moncomble démasquait la Trilatérale, que bien peu de gens connaissait. C’était un ouvrage interdit à un éditeur dépendant du crédit d’un banquier. Sur le conseil de Henry Coston, il fut son propre éditeur. Les conseils et les préfaces de l’écrivain permirent au jeune auteur de sortir son premier livre et les suivants.

Parurent ainsi entre 1980 et 1990 : La Trilatérale et les secrets du mondialisme, Les Vrais résponables de la Troisième Guerre mondiale, Du Viole des foules à la synarchie, La Maffia des chrétiens de gauche, Quand la grande presse est aux ordres de la finance, Les professionnels de l’antiracisme, Le Pouvoir de la drogue dans la politique mondiale. Ce dernier parut peu avant sa mort… (Dictionnaire de la Politique Française de Henri Coston)

 

Proche d’Henry Coston, il est le fondateur de la maison d’édition Faits & Documents, reprise par Emmanuel Ratier et auteur notamment de La Mafia des chrétiens de gauche, Les Professionnels de l’anti-racisme, La politique, le sexe et la finance, la Trilatérale et les secrets du mondialisme.

Moncomble est mort à 36 ans, officiellement d’une crise cardiaque. À ce sujet, Epiphanius, dans son livre Maçonnerie et sectes secrètes : le côté caché de l’Histoire, rapporte une lettre de Moncomble concernant son dernier ouvrage sur le mondialisme Le Pouvoir de la drogue dans la politique mondiale dans lequel il présente la thèse d’une implication des gouvernements américain, israélien, soviétique, cubain et chinois dans le trafic de drogue international. Dans cette lettre, Moncomble explique que nombreux de ses amis l’ont déconseillé d’écrire ce livre, sous prétexte que cela pouvait être dangereux pour sa sécurité.  Moncomble affirme ne pas y avoir renoncé par devoir moral.

 

2 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire