Introduction au sujet des Khazars

L’histoire des Khazars. Qui sont-ils ?

 

Les races non-sémites et Turco-Finnoises s’infiltrèrent en Europe à partir de l’Asie, vers le premier siècle après l’avènement du Christ. Leur chemin passa au Nord de la Mer Caspienne. On connaît ces peuples en Histoire sous le nom de «Khazars». Ils étaient païens et s’établirent en Europe de l’Est où ils fondèrent le puissant Royaume Khazar. Ils étendirent leur territoire par la conquête militaire et finirent par occuper à la fin du huitième siècle, la plus grande partie de l’Europe de l’Est, à l’Ouest de la chaîne de l’Oural et au nord de la mer Noire. Les Khazars acceptèrent par la suite le Judaïsme comme leur religion, la préférant au Christianisme ou au mahométisme. On construisit des Synagogues et des &oies pour enseigner le Judaïsme dans tout leur Royaume. Au faite de leur puissance, les Khazars recevaient un tribut de la part des vingt-cinq peuples qu’ils avaient conquis.

Le Grand Royaume Khazar fut florissant pendant presque cinq siècles. Ensuite, vers la fin du dixième siècle, les Khazars furent battus par les Varingiens (Russes) qui déferlaient du Nord. La conquête des Khazahs se termina à la fin du treizième siècle. Le mouvement révolutionnaire inspiré par les Juifs-Khazars se répandit dans l’Empire Russe du treizième siècle jusqu’à la Révolution Rouge d’Octobre 1917.

La conquête des Khazars au treizième siècle explique pourquoi tant d’hommes considérés maintenant comme juifs, restèrent dans l’Empire Russe. Il y a un autre fait important qui éclaire un peu le domaine de l’Aryanisme et du Sémitisme. Les Finnois et les autres groupes généralement classés dans le Groupe Varingien (Russe), étaient d’origine non-Aryenne ; le peuple Allemand les a traités comme ennemis.

Un acte que le Christ a accompli lui-même est d’une grande utilité pour l’étude du Mouvement Révolutionnaire Mondial. Le Christ était considéré par beaucoup comme un radical qui basait sa réforme des mœurs sur l’adoration envers le Dieu Tout Puis- sant, l’obéissance à l’autorité constituée et l’amour du prochain. L’Histoire de la vie publique du Christ montre qu’il aima tout le monde mais Il a quand même exprimé une sainte colère contre les «prêteurs d’argent». Il les dénonça publiquement comme adorateurs de Mamon. Il exprima énergiquement sa colère contre eux, se saisit d’un fouet et les expulsa du Temple en les réprimandant en ces termes : «La maison de mon Père est une maison de prière, et vous, vous en faites une caverne de voleurs !» En perpétrant cet acte de colère vis-à-vis des prêteurs d’argent, le Christ avait signé sa condamnation à mort.

Ce sont eux, les précurseurs des Illuminati, eux qui avec les prêtres et les Anciens à leur solde, mirent sur pied le complot par lequel les soldats Romains devaient exécuter le Christ ! Ces individus fournirent les trente pièces d’argent destinées à corrompre Judas et employèrent leurs propagandistes afin de désinformer et d’égarer la foule. Ce sont les agents des Illuminati qui dirigèrent la foule lorsqu’elle demanda Barabbas et hurla pour qu’on crucifiât le Christ. Ce sont encore les précurseurs des Illuminati qui s’arrangèrent pour que les soldats romains agissent comme leurs bourreaux. Puis, une fois l’ignominie accomplie et leur vengeance assouvie, les conspirateurs s’engouffrèrent dans les coulisses. Les conséquences de cette faute retomba sur le peuple Juif et ses enfants. C’est bien ce qui est affirmé dans l’Evangile : «Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants ! L’Histoire prouve qu’ils avaient une raison démoniaque pour rejeter la faute de la mort du Christ sur le peuple Juif : en effet, ils avaient l’intention d’utiliser la haine engendrée chez le peuple Juif, résultat de la persécution, pour servir leurs vils desseins et affermir leurs visées totalitaires et secrètes. Le Christ savait toutes ces choses. Il les fit connaître de la façon la plus dramatique qui soit. Alors qu’il se tenait, mourant sur la Croix, il pria Son Père et il dit : «Père, pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font». Il priait très probablement pour la foule. Il demandait le pardon pour les hommes que les Illuminati avaient utilisés pour être l’instrument de leur vengeance. L’Histoire prouve que les prêteurs d’argent Internationaux ont depuis toujours utilisé la foule pour favoriser leurs visées secrètes. A l’Institut Lénine de Moscou, les professeurs qui font des conférences à des hommes qui veulent devenir des dirigeants révolutionnaires dans le monde entier font invariablement référence aux masses sous le terme de foule. Les Illuminati ont pris la direction de toutes les forces maléfiques.

L’Histoire établit clairement que les dirigeants des deux groupes opposés ont di- visé les masses sans considération de race, de couleur ou de croyance en deux par- tis opposés et les ont tous utilisés comme des pions sur le jeu d’Echec International. Ils «jouent» afin de décider lequel de ces groupes dominera définitivement l’autre et établira une fois pour toutes son contrôle absolu sur le monde, ses richesses, ses ressources naturelles, son potentiel humain et sa religion. Nous devons nous souvenir que le dessein du démon est de ravir à Dieu les âmes humaines. Satan utilise donc à la fois le Communisme «Rouge» et le Nazisme «Noir» pour influencer les cerveaux humains de façon à ce qu’ils embrassent l’une ou l’autre de ces idéologies athées. Ceux qui acceptent l’une ou l’autre de ces idéologies athées vendent leurs âmes au diable.

Les événements historiques prouvent la continuité du dessein maléfique des Illuminati. De nombreux théologiens reconnaissent que cette parfaite continuité de leurs Plans à longue échéance est «la» preuve qu’ils sont tels que le Christ les nommait : «la Synagogue de Satan». Les théologiens fondent leur opinion sur la théorie que rien d’humain ne pourrait avoir une puissance maléfique si longue dans le temps. La continuité du mal est l’opposé exact de la succession Apostolique de l’Église Catholique Romaine. En cela et en beaucoup d’autres choses, il faut bien rappeler la puissance réelle des forces surnaturelles capables de bouleverser nos propres vies, nos politiques nationales et les affaires internationales. Ce que nous disons des Juifs adonnés au Mal s’applique également aux Aryens adonnés au Mal ; et aux hommes de toutes les races, couleurs et croyances tournés vers le Mal.

Nous savons que Sénèque (4 av. J.-C./65 ap. J.-C.) mourut parce qu’il essayait, comme le Christ, de démasquer les pratiques corruptrices et l’influence maléfique des prêteurs d’argent qui s’étaient infiltrés dans l’Empire romain. Sénèque était un célèbre philosophe romain et fut le tuteur de Néron qui devint Empereur de Rome. Pendant très longtemps, Sénèque fut le meilleur ami de Néron, son conseiller et son homme de confiance. Néron se maria avec Poppée qui l’amena sous l’influence maléfique des prêteurs d’argent ; il devint ainsi l’un des plus infâmes dictateurs que le monde ait jamais connu. Sa conduite licencieuse et ses habitudes de dépravation développèrent en lui un caractère si bas qu’il ne vivait que pour persécuter et détruire tout ce qui était bon. Ses actes de vengeance prirent la forme d’atrocités commises le plus souvent en public sur les victimes de son courroux. Sénèque perdit son influence sur Néron mais ne s’arrêta jamais de dénoncer publiquement les prêteurs d’argent pour leur influence maléfique et leurs pratiques corruptrices. Finalement, les prêteurs d’argent demandèrent à Néron d’agir contre Sénèque qui était très populaire. Ainsi, afin de ne pas exciter la colère du peuple contre lui-même et contre les prêteurs d’argent, Néron ordonna à Sénèque de mettre un terme à sa vie. C’est le premier cas, à notre connaissance, d’obligation de suicide sur le conseil des prêteurs d’argent. La vie de cet homme leur était devenue gênante, mais ce n’était pas le dernier… On trouve dans l’histoire des dizaines de suicides similaires ou d’assassinats que l’on fit passer pour des accidents ou des suicides.

 

 

 

 

Le long et tortueux chemin emprunté par les peuples à travers l’histoire a conduit les Khazars en Terre sainte et une partie des Cananéens au nord de l’Italie, adoptant le nom de «Sepharvaim» à des fins trompeuses. Ils devinrent plus tard connus sous le nom de Vénitiens, et en se mariant à la royauté et à l’aristocratie européennes, à la «noblesse noire »

 

Les Khazars et la revolution en Russie

 

Il est de notoriété publique que nombre des « personnalités extraordinaires » qui ont contribué au succès de la révolution dirigée par Lénine étaient des « Juifs ». Ces «Juifs» n’étaient pas des descendants directs de la tribu biblique de Juda, comme beaucoup l’ont supposé à tort. Comme les Rothschild, ces « Juifs » étaient en réalité des Khazars. Ils étaient les descendants de l’empire khazar qui a prospéré du septième au onzième siècle et qui régnait de la mer Noire à la mer Caspienne et du Caucase à la Volga.

Lorsque les Khazars, un peuple d’origine turque, se trouvèrent dans une position précaire entre l’empire romain d’Orient et les disciples triomphants de Mahomet, ils choisirent une méthode surprenante consistant à résister à la pression occidentale de devenir des chrétiens et orientale à adopter. Islam. Rejetant les deux, ils se sont convertis au judaïsme.

L’histoire complète et fascinante des «Juifs» khazars est méticuleusement documentée dans le livre d’Arthur Koestler, La treizième tribu. Les « Juifs » Khazars sont d’origine turque. Ils ne sont pas d’ascendance hébraïque, comme le supposent généralement ceux qui n’ont pas étudié le sujet. C’est une déclaration de fait historique que de dire qu’aujourd’hui les Khazars sont dominants dans ce qui est confondu avec la société «juive».

Le fait que la majorité de ceux qui occupaient des postes de direction dans la révolution bolchevique étaient des juifs est documenté au-delà de toute possibilité de contestation. En 1919, le gouvernement des États-Unis, par l’intermédiaire du comité Overman, a enquêté sur les causes de la révolution russe. Leurs conclusions sont connues du public et se trouvent dans le document intitulé: « Audience de propagande bolchevique devant le Sous-comité du pouvoir judiciaire », Sénat américain, Soixante-Cinquième Congrès. On peut le voir et l’examiner dans de nombreuses grandes bibliothèques.

Les Rothschild sont des Khazars, les Juifs n’ont rien à voir là dedans

 

Les Rothschild prétendent être juifs, alors qu’ils sont Khazars. Ils viennent d’un pays appelé Khazaria, qui occupait le territoire situé entre la mer Noire et la mer Caspienne, qui est à présent principalement occupée par la Géorgie. La raison pour laquelle les Rothschild prétendent être juifs, c’est que les Khazars, sous l’instruction du roi, se sont convertis à la religion juive en 740 après J.-C., mais n’ont bien entendu pas converti leurs gènes de Mongolie asiatique en gènes du peuple juif.

Vous constaterez qu’environ 90% des personnes dans le monde qui se disent juives aujourd’hui sont en réalité des Khazars ou, comme elles aiment à être connues, des Juifs ashkénazes. Ces gens mentent sciemment au monde en prétendant que la terre d’Israël leur appartient par droit de naissance, alors qu’en réalité leur vraie patrie se trouve à plus de 300 km en Géorgie.

Ainsi, la prochaine fois que vous entendrez un premier ministre israélien blâmer à propos de la prétendue persécution des Juifs, considérez-le, chaque premier ministre d’Israël est un Juif ashkénaze. Par conséquent, lorsque tous ces premiers ministres ont accordé leur faveur à l’Occident pour le rétablissement de leur patrie juive, ils vous ont menti délibérément, car ils n’étaient jamais originaires de cette région et ils le savent bien, car c’est eux qui se disent juifs ashkénazes. Le livre 9 de l’Apocalypse, chapitre 2, indique ce qui suit, qui semble concerner ces Juifs ashkénazes: « Je connais tes œuvres, tes tribulations et ta pauvreté (mais tu es riche) et je connais le blasphème de ceux qui se disent Juifs et qui ne le sont pas, mais qui sont la synagogue de Satan. »

La lignée la plus riche du monde à ce jour est unique et le chef des Juifs ashkénazes dans le monde d’aujourd’hui est la famille Rothschild. Comme vous le verrez dans la chronologie, les Rothschild ont obtenu cette position par le biais de mensonges, de manipulations et de meurtres.

Leur lignée s’étend également aux familles royales d’Europe et aux noms de famille suivants: Astor; Bundy; Collins; duPont; Freeman; Kennedy; Morgan; Oppenheimer; Rockefeller; Sassoon; Schiff; Taft; et Van Duyn. Cependant, ce ne sont pas les seules lignées au sujet desquelles s’inquiéter. Vous êtes probablement au courant de la pratique séculaire pratiquée par de nombreux juifs ashkénazes, qui souhaitaient changer de nom, afin de faire partie de la race dominante du pays dans lequel ils vivaient, afin de pouvoir occuper des postes d’influence dans ce pays. , qu’ils exploiteraient alors pour servir leurs vrais maîtres ailleurs. Il existe de nombreuses preuves pour prouver que les Rothschild continuent cette tradition trompeuse.

De plus, les Rothschild sont connus pour engendrer de nombreux enfants en secret qu’ils peuvent mettre en position de pouvoir en cas de besoin. Cela a commencé avec le tout premier homme qui a pris le nom de Rothschild, qui a eu un sixième fils secret. Enfin, rappelez-vous que le monde est un endroit diversifié. Si je voulais changer mon nom en Rothschild, ou l’un des noms énumérés ci-dessus, cela ne me ferait pas plus partie de cette famille que de se convertir au judaïsme en 740 après JC. Ashkenazis juifs.

Par conséquent, ne supposez pas automatiquement que les personnes que vous voyez avec le nom Rothschild ou l’un des noms énumérés ci-dessus font partie du réseau criminel Rothschild. En outre et surtout, la majorité des Juifs ashkénazes sont innocents et ne font pas partie de ce réseau. Vérifiez les faits par vous-même d’abord, cet article est conçu pour informer les personnes qui sont l’ennemi, et non celles qui appartiennent à une race particulière ou celles qui portent un nom de famille particulier, qui n’ont peut-être rien à voir avec ce réseau criminel de Rothschild.

 

Algarath

 

 

 

4 visiteurs

2 Commentaires
  • JOSETTE ETEVE
    Publié à 20:22h, 24 octobre Répondre

    cest une merveille de vous connaitre, tant d,enumerations histoiriques,, que lon ne connait pase travail grand merci,le cite le ´lus intelligent que nous connaissions,, grand merci de votre precieux ouvrage pour nous..

    • algarath
      Publié à 20:40h, 24 octobre Répondre

      Merci Josette, je vais continuer à mettre en ligne tout ce qui se passe derrière notre dos.
      Cdlt
      Algarath

Écrire un commentaire