Comme la masse ne voit pas de problème, le peuple ne cherche pas de solution

On voit sur l’illustration au-dessus de l’article que certains, dont moi et vous probablement, on essaie de se casser de ce merdier. On pompe et le moteur activé par une pale d’hélice nous propulse à la vitesse des articles qu’on écrit ou qu’on lit.

 

Mais la devise Shadok d’aujourd’hui est la suivante (voir plus bas). Elle dit que s’il n’y a pas de solution c’est bien qu’il n’y a pas de problème.

Quand on est résigné, ou inconscient qu’il y a un problème, on encaisse tout. L’être humain a une capacité incroyable à se prendre des coups dans la gueule et à encaisser. On voit les SDF dans la rue. On augmente les impôts, le prix du gaz ? Alors on voit à la télévision des gens qui disent : « faut bien faire avec ».

Moi, ma mère, d’une longue lignée de 400 ans de tisserands du Nord alors que mon père était un ouvrier Polonais, et ça m’a marqué pour toute ma vie, disait en passant devant des devantures de magasins : « C’est pas pour nous ».Je vous jure que c’est vrai ! Eh bien moi j’ai réagi quand je me suis trouvé dans le bain de la vie active, j’ai fait en sorte que si j’avais envie du truc, c’était pour moi, c’était à moi. Quand j’étais plus jeune et encore très con ça m’a coûté les plus belles bagnoles, les vacances dans les pays avec les plus beaux palaces 5 étoiles, les restau des grands chefs, les plus jolies femmes et aussi des guitares de rêve. Mais passons, ça n’est pas de ma personne qu’il s’agit ici. Et puis ce temps là est passé, j’ai découvert les vraies valeurs.

Ceux, innombrables, en majorité écrasante, qui ne voient pas de problème avec les têtes couronnées, les nobles, la caste, la noblesse d’argent, les hauts fonctionnaires, les politicards madrés et menteurs, les médias aux ordres, ceux-là sont les vrais responsables de notre sort. Ceux qui tolèrent un gouvernement qui dilapide et à chaque fois comble les trous ainsi faits en augmentant les impôts, en baissant les pensions, alors ceux-là sont les vrais responsables.

 

C’est vrai qu’il faut blâmer les têtes couronnées, les nobles, la caste, la noblesse d’argent, les hauts fonctionnaires, les politicards madrés et menteurs, les médias aux ordres. Mais il faut blâmer en premier lieu les pauvres, les classes moyennes qui tolèrent, les classes supérieures qui collaborent avec les élites. Il faut blâmer votre voisin, il faut blâmer celles et ceux qui ne lisent pas la vraie presse alternative.

Rendez vous ! Vous êtes cernés ! Vous êtes faits comme des rats !

 

Oui nous sommes cernés. À droite, à gauche, devant, derrière, au-dessus, en dessous, à côté. Nous sommes souvent cernés par notre famille, par nos voisins, par nos amis, par nos collègues de bureau. Ça ne nous empêche pas d’être heureux, ni de jouir de la vie comme eux, mais quelque part ça frustre. Le pire c’est que de solution il n’y en a point, à moins que le peuple mute. Vous pouvez toujours espérer, quoi !

Algarath

 

1 visiteurs

3 Commentaires
  • Le rougest de l'isles
    Publié à 19:27h, 20 octobre Répondre

    C’est tout à fait cela ! (pour les Shadock)

    L’autre jour, je m’esclafais sur la dernière macronnerie devant des personnes normalement constituées qui savent lire. Seul problème, on ne leur a pas dit à quoi ça servait de lire et ou trouver de la matière utile !

    Donc, me croyant en bonne compagnie, je commence à me plaindre que la séparation des pouvoirs n’était même pas respectée !

    « Séparation des quoi ? » m’a-t-on demandé…

    Et me voila à expliquer ce qu’était le pouvoir législatif et l’éxécutif devant un auditoire très attentif et réceptif en tout cas plein de bonne volonté.

    Et l’on parle partout de démocratie, de Constitution à changer… mais les gens ne savent pas des choses aussi basique ! Et n’ont pas le temps (ou ne le trouve pas) pour apprendre ce que c’est !

    Alors, leur parler d’économie… surtout si l’on a subi les cours d’Attali – Aglietta à la fac d’éco d’Amiens… (nul n’est parfait !) est vain…

    Macron et consors ne sont pas de se retrouver par-terre !
    (de toute façon pour mettre qui à leur place…???)

  • ericle
    Publié à 19:34h, 20 octobre Répondre

    Par qui les remplacer ?!?!

    J’ai lu un article dans un gros site de ré-information :
    Sécurité routière : au lieu de tout réglementer, si on essayait l’anarchie ?

    Le gouvernement a tenu 15 jours sans ministre de l’Intérieur et la moitié qui se demandaient s’il restaient…
    Les Belges ont fait mieux durant une vingtaine de mois…

    Oui, à quoi bon ces zozos qui nous ruinent (pour notre bien) et pourquoi pas l’anarchie !

  • Midy de la grainerie
    Publié à 19:10h, 21 octobre Répondre

    J’aurai un penchant pour une monarchie représentative.

    Encore faudrait-il que les Bourbons, les orléanistes et les Vallois s’entendent…
    Mis à part qu’il soit très espagnolisé, Henri XX de Bourbon me conviendrait !

    Quant à Napoléon VII… son aïeul, , le 3 ème comme le premier firent de grandes choses pour la France dont nous profitons encore et toujours ! Mais que vaut-il ?

Écrire un commentaire