Le Positionnement d’Algarath

Vous savez ce qu’on dit en Anglais : “ Jack of all trades master of none”. Ça se traduit parfois par « homme à tout faire ». Ça veut plutôt dire qu’on ne peut pas bien tout faire et que si on s’y essaie on ne sera pas bon dans un seul domaine.

De mes 3 années où j’ai enseigné à temps partiel à l’ÉDHEC et à Sup de Co Lille (1979-1982), je retiens qu’en marketing le positionnement est la première chose à soigner. Être positionné clairement d’abord, et ensuite ramer pour que la perception du public soit en phase avec le positionnement voulu. Alors, tout ça pour vous dire qu’Algarath est positionné.

Ce qu’est Algarath :

 

  • Une source d’informations détaillées sur la culture alternative : Des articles, des auteurs, des études historiques sérieuses de grands noms du monde alternatif, des analyses qui expliquent les mécanismes de domination des puissants.
  • Des constatations de « dénonciation » d’arnaques et de mécanismes de la superclasse, des banquiers internationaux, de la noblesse d’argent, des politiciens corrompus (ils le sont à 99%), des médias, des oligarques, des banquiers chercheurs de rente, etc.
  • Des analyses de prospectives sur les vraies nouvelles qui restent souvent cachées mais qui modèlent notre monde et vont nous impacter.(Ripple, etc.)
  • La finance, la finance et encore la finance, la discipline reine pour s’émanciper et comprendre le monde, la voie royale.

 

Ce que n’est pas Algarath :

 

  • En marketing encore on apprend très vite qu’il ne faut pas courir après les autres. Ne pas être un « me too », mais proposer quelque chose de distinct, de différent, qui apporte une vraie valeur ajoutée. Algarath n’est pas un « me too ».
  • Les commentaires sont les bienvenus, mais Algarath n’est pas un lieu prévu pour que des commentateurs débattent sans fin de péripéties touchant le monde : le Moyen-Orient, la France et la politique, Macron, l’Amérique et Trump, la Russie et Poutine, les homos, les sujets dont on nous bassine copieusement pour nous occuper l’esprit, etc.
  • Algarath n’est pas un site pot-pourri où se côtoient toutes sortes de nouvelles diverses et variées sur les évènements du moment. Il y a de très bons sites pour ça. Les magmas informes, très peu pour moi.
  • Algarath n’est pas un lieu de jacasseries pour la classe jacassière chère à Raymond Barre.
  • Algarath n’est pas un lieu où on fait des doublons. Même de gens super intéressants comme Charles Gave ou Bruno Bertez. Allez voir les sites de ces experts, c’est indispensable, mais je ne les doublonne pas ici.
  • Algarath n’est pas un lieu où on peut déverser sa haine sur telle ou telle ethnie, ou groupe social.
  • Algarath ne sert pas la soupe à un parti politique en particulier. Algarath aime certains partis mieux que d’autres, et en déteste beaucoup.

Tout ça dans une ambiance cool, décontractée !

Algarath

 

 

 

 

 

 

 

1 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire